_vierVoir même quatre d’après ce qui m’est arrivée ce matin.

Pleines de bonnes intentions, après avoir fait ma vaisselle du petit déjeuner, je décidais de nettoyer le culot de ma robinetterie d’évier.

Alors si tu ne sais pas ce qu’est le culot :

-         Tu vas chercher pendant une bonne dizaine de minutes pour savoir ce de quoi ça s’agit. Comme moi. En plus facile parce que moi je savais ce que c’était mais je n’avais pas le mot.

-         Tu écoutes sagement mon explication : il s’agit d’une sorte de bidule en dessous de ton évier qui sert à récupérer les machins de ta vaisselle que tu as la flemme de jeter à la poubelle parce qu’elle est trop loin et que t’as les mains toutes mouillées et que tu coup tu les fais passer par la bonde. C’est clair comme explication ?

Alors je décidais de nettoyer cet objet qui s’appelle un … (tous en cœur) culot.

Pleine de bonne volonté, j’ouvre les portes de mon placard sous l’évier. Je dévisse la chose, non sans faire attention de pas mettre de l’eau partout parce que forcément il est rempli d’eau (ça j’y avais pensé). Sauf que ça n’a pas suffit, et qu’une fois enlevée, de l’eau qui venait de je ne sais pas où s’est déversée sur ma réserve de sac plastiques/papiers d’alu/de cuisson/éponges neuves qui avaient élus domicile ici.

Ok.

Reste à ésponger Jacquouille.

Entre temps j’entreprenais de nettoyer le culot avant de le replacer au bon endroit parce que bon si je l’avais enlevé c’était pas pour le plaisir de l’admirer de plus près.

Et là, tous mes neurones avaient migrés … ailleurs.

D’après vous, où ai-je nettoyé le-dit culot ? Hein ? Oui oui, dans l’évier même. C’eût été trop facile d’aller à la salle de bain et d’utiliser un lavabo ETANCHE. Oui parce que l’évier de la cuisine, sans le culot, ben toute l’eau se déversait… dans mon placard. Mais ça, je ne l’avais pas prévu. Ce n’est qu’en ouvrant mon robinet et en entendant l’eau couler bizarrement que tous mes neurones sont revenus d’un coup.

Là pour le coup j’ai vraiment tout inondé mon placard.

J’ai alors pris mon poncho éponge et ma bassine, et j’ai espongé.

Maintenant tout est rentré dans l’ordre, j’ai bien remis le culot et vérifié qu’il ne fuyait pas, j’attends juste que mes sacs sèchent.

On m’y reprendra à faire de la plomberie…