Oui mais pas pour longtemps. Juste le temps de prendre quelques jours de vacances.

Parce que quand même, sans vacances depuis le mois d’Août, hein, quand on sort du système 1-mois-de-cours-1-mois-de-vacances, ça fait mal.

Voilà, alors non je ne suis pas décédée d’un tournevis planté dans le doigt, non je ne suis pas mourue des suites d’une morsure d’un client enragé, ni des suites d’une blessure d’un verre sauvage qui m’a sauté à la figure.

Je suis juste partie me ressourcer in ze Morvan.

Un peu comme Manon.

Les chèvres en moins.