Sans_titreVoilà, j’ai sauté le pas, je l’ai fait. Non sans avoir longuement hésité, comparé, tarabusté, mais je ne le regrette pas (pas encore en tout cas, je vous referai signe plus tard si j’observe un revirement de situation). Ce fut une décision délicate à prendre. Mais je l’ai prise (la décision). Je m’en sens comme transformée, de nouvelles portes s’ouvrent, de nouveaux horizons apparaissent, je découvre un nouvel univers. Ce n’est pas emphasé du tout, noooonnnn.

Bref, tout ça pour vous signaler que cette après midi, j’ai acheté mon premier magazine féminin ! Et oui, j’ai succombé. Je me suis bien rendue compte que le type de magazine que je recherchais n’existait pas. Il a bien fallu que je m’en accommode d’une manière ou d’une autre.

Le film Le Diable s’habille en Prada ayant réveillé mon côté « fashion », j’ai soudain eu envie d’un magazine féminin. Exits les articles sur la politique et le réchauffement climatique, pour ça j’ai l’Express de mes parents et le Science & Vie de mon grand père. J’avais envie de haute couture, de mode, de tendances.

Je suis donc allée à la librairie du coin en quête du magazine féminin recherché. Vogue ou Elle. Sauf que dans une librairie, je suis incapable de trouver le magazine que je cherche. Je les vois tous (ou presque) sauf ceux que je veux. J’ai réussi à dénicher Vogue au bout de dix minutes, mais il a fallu que je demande où était Elle (en l’occurrence au milieu à l’entrée). Mais j’avais des circonstances atténuantes, ils étaient emballés. Je n’aime pas ça non plus quand ils sont plastifiés, on ne peut pas les feuilleter. Le seul avantage c’est qu’il y a un petit truc à l’intérieur. J’ai hésité entre le Vogue et le Elle, j’ai finalement choisi Elle. Parce qu’on y trouve des articles de société. C’est un peu plus varié que Vogue. Et c’est une valeur sûre me suis-je dis.

Mais j’ai découvert qu’il sort toutes les semaines ! Il faut avoir son budget magazine ! A peine t’as fini de le lire que hop, il en sort un autre ! Je te raconte pas la pile de magazine Elle que tu peux collectionner si tu es une grande lectrice… A 52 n° par ans, environ 1 cm d’épaisseur, en 2 ans t’atteint 1 mètre de hauteur. Les lectrices de Elle (et abonnées) doivent avoir une pièce spéciale dans leur maison.

Sans_titre2Bilan de la première lecture : j’y ai trouvé mon bonheur (pas tout mais une partie). C’est un magazine éclectique avec des articles et des photos de mode, des photos de people en rapport avec la mode (juste un peu ce qu’il faut), des articles sur des sujets sympa même si pas primordiaux, et de la pub de la pub de la pub. Mais c’est de la pub de mode, alors c’est dans le contexte, et puis souvent les affiches sont sympas. Pardonné donc.

Ca manquerait juste d’une petite BD girlie sympa.

Je dois être une des dernières à découvrir ce magazine, mais comme on dit, mieux vaut tard que jamais.